Arette la Pierre Saint Martin

logo du site
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin

Accueil du site > Pages Annexes > Apprendre à lire la montagne

Apprendre à lire la montagne

outil indispensable des

453 élèves de 5°, étaient réunis hier à La Pierre Saint-Martin afin d’être sensibilisés aux risques en altitude.

Déjà quatorze ans que le montagnard chevronné, Pilou Page, a disparu, emmené par une avalanche à Gourette. A l’époque Pierre Hourcade, président du Club alpin français (CAF) de la vallée d’Ossau décide, à la demande de la famille, de mettre en place une journée d’information sur les risques en montagne. La journée Pilou Page voit le jour et sera reconduite chaque année.

Cette quatorzième édition n’a pas dérogé à la règle. Initialement prévue en début de saison, le 19 décembre dernier, les conditions météo difficiles (vents dépassant les 150 km/h) avaient rendu impossible l’accès à la station. C’est finalement, ce jeudi que les élèves de 5° de plusieurs collèges de Béarn et Soule ont pu venir s’initier aux différentes techniques de sauvetage et de prévention qu’impliquent les sorties en montagne.

"Finalement, il y a deux types de pratiques de la montagne, une première qui consiste à apprendre à skier afin de profiter au maximum des stations sans se soucier véritablement du contexte montagnard dans lequel on se trouve, explique Pierre Hourcade. Et une seconde qui consiste à prendre en considération la montagne dans son ensemble, en s’intéressant au revêtement neigeux, à la météo, aux itinéraires praticables selon les saisons. C’est essentiel que les jeunes prennent conscience de cet environnement que l’on aime tant, mais qui est aussi, si particulier et parfois dangereux."

un des ateliers favoris

DVA, avalanches, chiens...

Fort de la participation de près de quatre-vingt-dix bénévoles (PGHM d’Oloron, ONF, ESF...), cette journée s’est organisée autour de sept ateliers permettant d’englober l’essentiel des problématiques rencontrées en montagne. Les élèves se sont placés par groupe, encadrés par plusieurs enseignants ainsi que par des professionnels.

"Dans le désordre, il est proposé, cette année, un atelier sur les métiers de la montagne, trois autres sur les recherches de personnes ensevelies à l’aide de Détecteurs de victimes d’avalanches(DVA), par vagues de sondage ou encore avec des chiens secouristes.

Un atelier est consacré aux précautions à prendre en hors-pistes", énumère Cécile Munsh, du Comité départemental de la montagne.

"Cette opération Pilou Page est importante pour les jeunes générations, poursuit-elle, mais témoigne surtout de la solidarité qui existe entre les différentes structures montagnardes. En quatorze ans, la CAF d’Ossau qui proposait une journée d’information destinée d’abord aux collégiens de la vallée, a vu l’adhésion d’un nombre croissant d’établisements scolaires, de Pau à Laruns en passant par Oloron. C’est une réussite où le département continue de s’investir par le biais du Conseil départemental, de l’EPSA (Etablissement public station d’altitude) et de la FFCAM (Fédération francaise des clubs alpins et de montagne)."



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP