Arette la Pierre Saint Martin

logo du site
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin

Accueil du site > Pages Annexes > Tournoi d’échecs

Tournoi d’échecs

30 joueurs au 16ème tournoi de la Pierre-Saint-Martin

du 4 au 10 août, la station barétounaise a accueilli tournoi et stage d’échecs, un rendez-vous devenu traditionnel depuis 2004.

C’est avec un plaisir intact que chaque année, depuis 2004, Mario Parpinel retrouve début août La Maison de la Pierre où se déroule durant une semaine le tournoi d’échecs dont il représente l’emblématique figure historique. Il appartient au club Maison des Echecs Toulouse Lardenne qui partage l’organisation de l’énénement avec l’Association de Sauvegarde du site de la Pierre Saint Martin présidée par Yves Léveque, et au nom de laquelle Patrick Boyé donne un sérieux coup de main sur le plan logistique.

Le tournoi 2019 a réuni du 4 au 10 août 30 joueurs alors qu’il en rassemblait d’habitude une cinquantaine, après avoir même dépassé les 70 participants. Cette baisse, que tout le monde espère provisoire, ne change rein à son déroulement qui comprend deux épreuves fermées, disputées chacune par huit joueurs, et une épreuve open dans laquelle s’affrontent tous les autres. Arbitrées par Françoise Cwiek, les rondes quotidiennes débutent à 16h, sauf celle du samedi qui se trouve avancée à 9h 30.

Quinze jeunes en stage - Durant la même semaine s’est déroulé un stage ouvert à 15 jeunes et encadré par Nicolas Sanchez, membre du club toulousain et arbitre-adjoint. "Ils sont là pour s’entrainer, se perfectionner et disputer le tournoi" indiquait ce dernier, visiblement ravi de préciser que leur excellent niveau fermé à certains d’accéder au niveau fermé".

Et alors que Mario Parpinel avait déjà pris place à sa table de ronde, Nicolas Sanchez se faisait un plaisir d’évoquer la dimension familiale du rassemblement, les orginines largement toulousaines mais aussi bayonnaises, paloises ou brivistes des engagés, ainsi que le buffet qui leur permet le lundi soir de faire plus ample connaissance.

Quant à Patrick Boyé, il citait volontier cette autre dimension de convivialité que constituent "des activités de découverte du milieu environnant". Chaque année, la perspective de tomber sur les premiers cèpes en fait partie...

 



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP