Arette la Pierre Saint Martin

logo du site
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin

Accueil du site > Pages Annexes > Exposition sur le volcanisme

Exposition sur le volcanisme

20190712 173135

Ils ont marché sur l’Etna !

Une nouvelle exposition sur le volcanisme est proposée cet été à la Maison de la Pierre, mettant en valeur le matériel du volcanologue François Le Guern.

"A 3200 mètres d’altitude, l’Etna, un volcan en activivité permanente, représente un terrain privilègié pour les chercheurs qui étudient le mécanisme éruptif", explique Alain Casse qui a présenté le contenu de l’exposition sur le volcanisme. C’est la 4ème qu’il conçoit en collaboration avec Marie-Hélène Mouysset, son assistante technique.

Deux spectacles multimédias - L’exposition comprend des photos, des maquettes aisni que deux spectacles multimédias expliquant le fonctionnement d’un volcan, notamment par la reconstitution d’une couléé de lave. Le matériel exposé appartenait à François Le Guern, volcanologue passionné, fondateur de l’association ADIS (Association de Diffusion de l’Iconographie Scientifique) et qui date de sa rencontre au début des années 60 avec Haroun Tazieff. "Nous sommes alors à l’époque des balbutiements des prototypes d’appareils scientifiques de mesure n’offrant que des rudimentaires moyens" précise Alain Casse qui considère François Le Guern, Fanfan pour tous ses proches, comme son père spirituel.

85 m3 de matériel scientifique - Très attaché à l’Etna, François Le Guern décède en 2011. Auparavant, il avait pris soin de remiser dans un hangar du centre d’études atomiques de Saclay 85 m3 de matériel d’exposition que sa veuve souhaitait conserver et valoriser. L’existence de ce trésoir scientifique finit par arriver aux oreilles de Pierre Casabonne, Maire d’Arette. En compagnie de René Garat, son ami et conseiller municipal, il part le chercher à Saclay puis l’entrepose dans l’ancienne usine Pée-Laborde.

"Nous l’avons sauvé de la destriction, restauré et remis en lumière", se réjouit l’idile qui n’entend pas en rester là. Il envisage en effet son exposition permanente dans un musée prochainement aménagé à la station de ski. Pierre Casabonne souhaite ainsi, non sans humour, "marier le chaud et le froid".

Exposition tous les jours de juillet et août entre 9h et 17h.



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP