Arette la Pierre Saint Martin

logo du site
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin

Accueil du site > Pages Annexes > Site escalade

Site escalade

au pied du nouveau rocher ecole les participants a son inauguration

Implantée depuis longtemps à Arette, l’escalade a dorénavant un nouveau site, sur un rocher naturel.

Depuis le début des années 80, la Base Aventure PEP d’Arette, aujourd’hui dirigée par Isabelle Casassus, propose à ses jeunes vacanciers l’initiation à l’escalade sur un site proche du Pont du Fort, à l’entrée du hameau de La Mouline que traverse le CD 132 conduisant à La Pierre Saint Martin.

Dans un cadre agréable et très facile d’accès, il offre, sur des hauteurs allant jusqu’à 30 mètres, une dizaine de voies. Mais on devrait plutôt parler au passé puique la découverte, par des grimpeurs expérimentés, de certaines zones délitées a entraîné la commune d’Arette à prendre un arrêté de fermeture le 13 février 2018.

Mais ce n’en était pas pour autant terminé avec la pratique de l’escalade sur la rive gauche du Vert d’Arette. Animé par le Comité territorial (CT) 64 de la Fédération Française de Montagne et d’Escalade, financé à hauteur de 12 217 € par la municipalité, un nouveau projet a vu le jour et vient de se concrétiser par l’inauguration d’un site aménagé quelques dizaines de mètres plus bas que le précédent.

"Près de la route et à l’ombre" - "Nous sommes toujours près de la route et à l’ombre" a souligné à cette occaasion Pierre Casabonne, le Maire, aux côtés notamment de Jean-Michel Larricq, référent technique départemental, régional et bénévole pour l’équipement des sites naturels d’escalade. Celui-ci s’est donné sans compter en vue de la création de 4 voies permettant de se hisser sur 9 longueurs avec relais intermédiaires, pour une difficulté allant du 3 au 6 A+. "Il s’agit en fait d’un retour aux sources" a-t-il précisé. "Auparavant, nous empruntions une ancienne carrière, alors que nous nous trouvons maintenant sur un rocher naturel appartenant à une falaise dotée d’un énorme potentiel".

Autant dire que les PEP, les collègiens de Barétous et leur professeur d’EPS Régis Barneix, les pensionnaires de l’Association Régionale des Oeuvres Educatives et de Vacances de l’Education Nationale (AROEVEN) installée à la Mouline, ou les nombreux passionnés sont appelés à voir s’élargir leur champ d’action.

Voilà qui ne déplaira pas à René Marsan, référent départemental du CT en charge des relations juridiques et contractuelles avec les partenaires locaux, qui se veut"soucieux d’apporter une valeur ajoutée au territoire". Voilà qui ne déplaira pas non plus au CT, désireux d’inscrire les sites Arettois du Liorry et du Pont du Hourat au Comité Départemental des espaces, sites et itinéraires. 



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP