Arette la Pierre Saint Martin

logo du site
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin

Accueil du site > Pages Annexes > Le collège sera réaménagé en centre d’hébergement touristique collectif

Le collège sera réaménagé en centre d’hébergement touristique collectif

la surface totale du site a amenager est de 1 2 hectare

Le maire de la commune est à la recherche d’investisseurs pour soutenir ce projet estimé à trois millions d’euros.

La construction du collège de Barétous date du début des années 60. Compte tenu de la vétusté des locaux, des travaux de restauration avaient d’abord été envisagés par le Conseil départemental. Mais considérant le coût de ces investissements très élevés, ce dernier a décidé de construire un nouvel établissement sur un terrain communal situé à proximité de la plaine des sports.

Une fois la décision du Conseil Départemental connue, Pierre Casabonne, maire d’Arette, s’est attelé à anticiper la reconversion du site actuel pour éviter qu’il ne se transforme en friche. Selon lui, "ce qui devrait être ressenti comme une contrainte s’avère être une réelle opportunité pour la commune". Opportunité puisqu’Arette bénéficie du label de commune touristique avec six mois par an d’activités hivernales et estivales.

En outre, le Haut Béarn est totalement dépourvu d’accueil pour personnes handicapées en groupes. Situation très préoccupante pour la Pierre Sant-Martin qui, avec ses 3000 journées de ski par an pour des personnes avec handicap, a la réputation d’être la station numéro 1 en matière d’accueil pour les moins valides dans les Pyrénées.

Fort de ce constat, Pierre Casabonne s’est entouré d’un cabinet de conseil (Headlight consulting) afin d’établir une étude d’opportunité pour la "création d’un centre d’hébergement et d’activités de pleine nature adapté à tous". Les résultats de cette éude, qui ont été communiqués en décembre 2018, font apparaitre une réelle opportunité de créer une infrasturcture d’hébergement collectif accessible aux quatre familles de handicap, mais également destinée à d’autres groupes, de toute nature, avec des activités variées disponibles à proximité du centre.

20 chambres et deux dortoirs

Tel qu’il est prévu, cet hébergement de groupe, d’un niveau de gamme intermédiaire/supérieur pourrait accueillir jusqu’à 72 personnes dans 20 chambres et 2 dortoirs et serait doté d’un salon, d’un bar, d’un restaurant et de divers locaux techniques. Selon les chiffres de l’étude, l’exploitation de cet outil novateur pour la région permettrait de dégager une rentabilité annuelle non négligeable.

Toutefois, l’investissement total, estimé à 3 millions d’euros, n’est pas de nature à être engagé par la commune seule, même en tenant compte des subventions éventuelles. Le maire est donc à la recherche d’investisseurs privés qui pourraient soutenir son projet. Différents contact ont déjà été établis et sont en cours de négociation.

"C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je me suis engagé à relever ce que je considère comme le défi majeur de ma vie d’élu", a confié Pierre Casabonne.

Un nouveau collège pour la rentrée 2021

Le cahier des charges pour la restauration du collège devait impérativement répondre à une triple problématique en matière de coût de fonctionnement : réduire la facture énergétique en remplaçant huisseries et système de chauffage devenus obsolètes, supprimer les charges liées au déplacement collectif entre le collège et les installations sportives Nelson Paillou et aménager une cantine commune pour les élèves du collège et de l’école primaire. Considérant le coût de ces investissements très élevés, le Conseil départemental a décidé de construire un nouvel établissement sur un terrain communal situé à proximité de la plaine des sports. Les premiers coups de pelle devraient être donnés à la fin de l’année 2019 pour une ouverture dès la rentrée scolaire de 2021. 



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP