Arette la Pierre Saint Martin

logo du site
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin

Accueil du site > Pages Annexes > Près de 90 adhérents pour défendre le patrimoine

Près de 90 adhérents pour défendre le patrimoine

lassemblee generale a reuni de nombreux adherents

La section Patrimoine de l’Association culturelle du Barétous voue un profond attachement à l’histoire de la vallée tout en s’impliquant fortement dans son existence au quotidien.

Passé l’instant de chaleureuses retrouvailles assorties de vœux échangés par les adhérents, le président Baptiste Etchandy a ouvert l’assemblée générale par une minute de silence à la mémoire de Jean-Pierre Choy, « membre du conseil d’administration et ami de tous », décédé durant l’année écoulée.

Au premier plan des activités de 2018 figurent une vingtaine de sorties entamées comme d’habitude après la Fête des Bergers. Elles ont conduit les participants "vers des lieux où nous sommes accueillis par des gens qui aiment" et ils ont beaucoup apprécié les escapades en Haut-Soule ou Basse-Navarre, la marche sur le chemin de Saint-Jacques entre Serreuilhe et Lanne, le Trésor de la Cathédrale d’Oloron, le Moulin Lagayette réhabilité à Arette"par le meunier Georges Sansot", les vestiges du Chateau d’Issor ou le Musée des vieux outils à Garlin... Certains d’entre eux ont également aidé Francis Talou à remettre en place la Croix des Contrebandiers à La Pierre Saint Martin.

Vieux outils : dix ans d’exposition

"Nous nous régalons" a déclaré tout sourire Madeleine Sansot à propos de l’atelier couture qu’elle dirige depuis 19 ans et qui a accueilli deux nouvelles personnes venues d’Oloron. Même optimisme de la part de Pierre Biu à propos de l’exposition de plus de 700 vieux outils qui va bientôt fêter ses 10 ans à la Maison du Barétous. En charge du bulletin trimestriel "En Barétous hier et avant-hier", Joseph Arrègle attend de nouveaux articles alors que Jean Claude Escarain, au nom de l’Association pour la Mémoire de l’Emmigration, a évoqué diverses conférences sur ce sujet et "le bonheur éprouvé par les jeunes expatriés qui découvrent la terre de leurs ancêtres".

60 élèves à l’école de musique

Désormais intégrée à la communauté de communes du Haut Béarn, l’école de musique compte 60 élèves. Et Baptiste Etchandy est enfin revenu sur la Fête des Bergers pour souligner combien "l’exposition qu’elle abrite aide à la sauvegarde du matériel agricole ancien".

Place ensuite au dernier bilan financier présenté par le trésorier Jean Capdeville, désireux de prendre du recul. Grâce aux cotisations de 86 adhérents, à la subvention de la municipalité d’Aramits et à l’aide multiforme de celle d’Arette, il garde au chaud de très solides réserves.

S’agissant des projets, le président a proposé un rendez-vous dans 15 jours au Musée de Barétous qui viserait à faire éclore des vocations "d’ambassadeurs de sa fréquentation". Il a aussi lancé un appel à étoffer le bureau auquel ont répondu Nicole Casaux, Francis Talou et Joseph Lapeyre.

En guise de conclusion, Pierre Casabonne, maire d’Arette, s’est réjoui "du rôle de l’association dans l’attachement au terroir" et il aimerait que ses membres "renforcent leurs liens avec la Maison du Barétous en participant aux travaux de l’atelier peinture.



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP