Arette la Pierre Saint Martin

logo du site
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin

Accueil du site > Pages Annexes > Incendie au restaurant Gouaillardeu

Incendie au restaurant Gouaillardeu

les pompiers ont lutte pendant plusieurs heures afin de venir a bout de lincendie qui sest declare dans la nuit de jeudi a vendredi au restaurant gouaillardeu le commerce veritable epicentre de la vie du village va devoir

Les flammes ont détruit l’intérieur du restaurant, dans la nuit de jeudi à vendredi. Ce véritable lieu de vie va devoir rester fermé pendant plusieurs mois : un coup dur pour le village.

Un important incendie s’est déclaré dans la nuit du jeudi 1er février au vendredi 2 février au restaurant Gouaillardeu, à Arette. Les pompiers d’Oloron, Urdos et Arette ont oeuvré pendant plusieurs heures pour maîtriser des flammes qui auront presque tout ravagé à l’intérieur du bâtiment. Les propriétaires, dont la maison est accolée au restaurant, n’en reviennent toujours pas. "On a récupéré quelques photos, ce qu’on pouvait. Il ne reste plus grand chose à l’intérieur", souffle Marie-Lise Peyret, qui s’occupait du restaurant avec son mari. "Ce commerce est géré par la famille depuis plusieurs générations. Beaucoup de souvenirs ont disparu avec les flammes. Et dire qu’on venait à peine de rénover l’espace restauration..."

Un restaurant "incontournable"

"C’est un pan de l’histoire du village qui vient de tomber", affirme un Arettois. "Tout le monde venait manger ici : le club de rugby du coin, les gendarmes, les artisans... C’est un commerce qui existe depuis très longtemps, et qui a toujours été un lieu de vie important pour la commune. Avant d’être un restaurant, ça a été un café, une épicerie et une quincaillerie."

Pour Pierre Casabonne, le maire d’Arette, "cet incendie est un coup dur porté aux gérants, mais aussi à tout le village. Les dégâts importants vont obliger le commerce à rester fermé pendant de nombreux mois : je ne sais même pas comment on va pouvoir s’en passer lors des fêtes d’Arette, tant le restaurant Gouaillardeu était incontournable ! Le village va être attentif aux difficultés des gérants, et on fera tout pour que le commerce rouvre au plus vite."

Le restaurant employait cinq salariés, avec une salle de 70 couverts. "On en a au moins pour un an avant de pouvoir envisager une réouverture, le temps de réaliser tous les travaux nécessaires", estime Marie-Lise Peyret, dépitée. "Entre-temps, les gens auront pris leurs habitudes ailleurs. Est-ce qu’on aura toujours autant de monde à l’avenir ?" Nombre d’Arettois espère voir renaître ce lieu qui constitue l’épicentre de la vie du village depuis des temps immémoriaux.

Un héritage familial

C’est Françoise Larregain, née Gouaillardeu, qui a transformé le bar-quincaillerie en restaurant dans les années 80 avec son époux Michel. Elle avait transmis le flambeau en 2008 à ses filles Marie-Lise et Laure, qui ont su faire fructifier ce précieux héritage.



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP